Développement du réseau FTTS de Fastweb

Le projet fait partie d'un programme visant à installer 13 000 nouvelles bornes dans plus de 20 villes, poser 5 000 km de fibre optique pour les relier aux centrales, installer dans chaque borne les nouveaux appareils pour offrir les services à très haut débit à 3,5 millions de familles et entreprises avant la fin 2014.
Il progetto
La fin de la première phase prévoyait la réalisation d’objectifs particulièrement ambitieux. Puisqu'il s’agit d’infrastructures particulièrement stratégiques, avec lesquelles Fastweb visait à réaliser le réseau fixe de nouvelle génération le plus vaste pour un opérateur alternatif en Europe, le travail des fournisseurs se devait d’être qualitatif. La direction veillait au grain. 
SITE s’est montrée à la hauteur des attentes et a su faire face à la pression puisqu’elle a atteint dans les délais convenus ses propres objectifs dans les secteurs de Bologne, Bergame et Gênes. Une réussite qui a permis à l’entreprise de renforcer ses rapports avec le client et prendre en charge la deuxième phase du projet sous les meilleurs auspices. Un objectif qui a pu être atteint exclusivement grâce à la proactivité dont SITE a fait preuve pendant toutes les phases de production. Dès la conception du réseau, phase au cours de laquelle nous avons conseillé le client, jusqu’à la gestion de tous les organismes tiers impliqués, dont Enel pour le raccordement électrique des bornes, et Telecom Italia pour la liaison cuivre des bornes Fastweb, la gestion s’est avérée complexe et la capacité de chacun à optimiser le processus complet, s’est montrée déterminante.

Client : Fastweb S.p.A., entreprise italienne de télécommunications, spécialisée dans le téléphonie terrestre et dans les connexions haut débit.

Problème : Avant la solution FTTS (à quelques exceptions près dans la ville de Milan), la connectivité de données des italiens était limitée à la technologie ADSL qui utilise comme porteuse la paire de cuivre.

Le projet La connexion à un réseau fixe comporte, par définition, un câble, en général enterré, qui relie le domicile ou l’entreprise de l’utilisateur à une borne, à son tour reliée à la centrale. Le type de câble utilisé pour couvrir ces deux tronçons, de l’utilisateur à la borne et de la borne à la centrale, détermine le type de liaison qui est donc désignée avec différentes terminologies.
L’acronyme FTTS, Fiber to the Street définit les liaisons où la fibre optique partant de la centrale, arrive jusqu’à la borne ; le dernier tronçon, qui va de la borne au domicile de l’abonné, utilise ensuite la paire de cuivre pour couvrir un longueur généralement inférieure à 250 mètres.
Ces dernières années, Fastweb a sensiblement augmenté son investissement pour le déploiement de son réseau à très haut débit. Puisqu’il s’agit d’infrastructures particulièrement stratégiques, avec lesquelles Fastweb visait à réaliser le plus vaste réseau fixe de nouvelle génération pour un opérateur alternatif en Europe, le travail des fournisseurs se devait d’être qualitatif. La direction veillait au grain.
SITE s’est montrée à la hauteur des attentes et a su faire face à la pression puisqu’elle a atteint dans les délais convenus ses propres objectifs dans les secteurs attribués. C’est grâce à la proactivité démontrée dans toutes les phases de production que cet objectif a pu être atteint. Dès la conception du réseau, phase au cours de laquelle nous avons conseillé le client, jusqu’à la gestion de tous les organismes tiers impliqués, dont Enel pour le raccordement électrique des bornes, et Telecom Italia pour la liaison cuivre des bornes Fastweb, la gestion s’est avérée complexe et la capacité de chacun à optimiser le processus complet, s’est montrée déterminante.
À ce jour, plus de 90 villes sont raccordées au très haut débit de Fastweb et Site a installé environ 2 600 bornes de rue dans plus de 20 de ces villes afin de donner accès au très haut débit.

Avantages : Avec l’introduction de la solution FTTS (ou FTTCab pour TIM et Vodafone) la porteuse est « hybride » en ce sens qu’elle utilise exclusivement la fibre optique jusqu’à la borne de rue puis la VDSL sur la paire de cuivre. Cette solution technique permet d’atteindre des débits descendants de 100-200 Mbps contre les 8-15 Mbps maxi obtenus avec les protocoles ADSL les plus évolués.

Développements futurs : Ce nouveau réseau a représenté pour SITE une grande opportunité de croissance pour les motifs suivants :
1. la solution FTTS est un premier pas vers la solution définitive appelée FTTH (Fiber to the Home) qui permettra la mise en place d’une connexion 1 Giga et dont le projet commencera en 2018. Avoir construit la première partie du réseau avec succès permet à Site de se mesurer à la seconde partie du projet avec les meilleures cartes en main.
2. Il faut effectuer la maintenance du réseau déjà en place et les excellentes performances avérées lors de la construction ont valu à Site un contrat de maintenance du réseau FTTS et de tout le réseau de fibre optique national en association temporaire avec d’autres entreprises.