Siège d’Ericsson Erzelli (Gênes)

Réalisation de travaux mécaniques, électriques et spéciaux pour le nouveau Centre de gestion pour le Sud de l’Europe d’Ericsson. Ce bâtiment de dix étages (20 000 m² environ) jouxte une tour de 15 étages qui accueille d’autres sociétés. L’ensemble constitue le premier lot du plus grand parc scientifique et technologique d’Italie.
Le projet
SITE joue un rôle de premier plan dans la réalisation de travaux mécaniques, électriques et spéciaux pour le nouveau Centre de gestion pour le Sud de l’Europe d’Ericsson. Dans son ensemble, le projet vise à réaliser sur la colline des Erzelli à Gênes le seul Technology Village d’Italie. Ces infrastructures sont donc intégralement dédiées à la recherche et à l’innovation. Elles occupent une position stratégique par rapport aux réseaux de transport et de communication : à proximité de la sortie de l’autoroute et à seulement 800 m de l’aéroport international « C. Colombo ». Le parc est bien desservi au départ du centre-ville, de la gare et du terminal des ferries. Le projet prévoit une utilisation consacrée à 70% à la haute technologie et à la formation, avec l'installation d’environ 200 entreprises, 15 000 nouveaux utilisateurs, dont 5000 étudiants et la création d’au moins 6000 nouveaux emplois spécialisés. En son sein, le Parc accueillera la Faculté d’ingénierie, des espaces de production, des bureaux, des laboratoires, des centres de recherche d’entreprise et des institutions actives dans le secteur technologique avancé, ainsi que des infrastructures à même d’accueillir les chercheurs, les étudiants et les habitants, un nouveau quartier résidentiel, des services et des activités culturelles et sportives.

Client : Ericsson, entreprise suédoise qui travaille dans le secteur des technologies et des services de communication. Elle a été fondée en 1876 par Lars Magnus Ericsson comme atelier de réparation de télégraphes. Dans le cadre de son centre de technologies de l’information et des communications (TIC), Ericsson fournit des services, logiciels et infrastructures aux opérateurs de télécommunications, aux administrations publiques et aux autres industries. En Italie Ericsson opère depuis 1918. Le siège du quartier général du Groupe Ericsson en Italie est à Rome.

Problème : Erzelli a été un projet prioritaire pour Ericsson comme pour Site. La réalisation de l’un des premiers parcs scientifiques et technologiques d’Europe mettait les performances de Site à forte épreuve sous étroite surveillance de la direction d’Ericsson. Site a en effet dû faire face et surmonter une série d’aspects critiques. Les délais serrés, l’ingénierie d’installations complexes et les importantes modifications techniques apportées au cours des travaux des Erzelli ont représenté un véritable challenge pour Site.

Le projet Les laboratoires de recherche et développement du siège Ericsson ont été transférés sur la colline des Erzelli à Gênes. C’est là que fut construit l’un des premiers parcs scientifiques et technologiques d’Europe, en partie grâce à la présence de la faculté d’ingénierie de l’Université de Gênes et d’importantes entreprises. Par cette initiative, Gênes confirme sa vocation de pôle technologique d’excellence à l’échelle nationale et internationale pour la recherche sur le haut débit. Cette nouvelle implantation, extrêmement moderne, flexible et efficace, permet de valoriser le centre de recherche génois en termes d’activités et de ressources.
Site s’est chargée de la réalisation des travaux mécaniques, électriques et spéciaux du nouveau Centre de gestion pour le Sud de l’Europe d’Ericsson Télécommunications.
Ce bâtiment de dix étages (environ 20 000 m²) jouxte une tour de 15 étages qui accueille d’autres sociétés. L’ensemble constitue le premier lot du plus grand parc scientifique et technologique d’Italie.
Dans son ensemble, le projet consiste à réaliser sur la colline des Erzelli à Gênes le seul Parc technologique d’Italie. Ces infrastructures sont donc intégralement dédiées à la recherche et à l’innovation. Elles occupent une position stratégique par rapport aux réseaux de transport et de communication : à proximité de la sortie de l’autoroute et à seulement 800 mètres de l’aéroport international « C. Colombo ». Le parc est bien desservi au départ du centre-ville, de la gare et du terminal des ferries.
Le plan directeur prévoit une utilisation consacrée à 70 % à la haute technologie et à la formation, avec l’installation d’environ 200 entreprises, 15 000 nouveaux utilisateurs, dont 5 000 étudiants et la création d’au moins 6 000 nouveaux emplois hautement qualifiés. En son sein, le Parc accueillera la Faculté d’ingénierie, des espaces de production, des bureaux, des laboratoires, des centres de recherche d’entreprise et des institutions actives dans le secteur technologique avancé, ainsi que des infrastructures à même d’accueillir les chercheurs, les étudiants et les habitants, un nouveau quartier résidentiel, des services et des activités culturelles et sportives.

Avantages :Face aux exigences d’Ericsson et aux difficultés du projet, Site a prouvé qu’elle s’appuyait sur une structure bien préparée et organisée, en montrant sa capacité, sa réactivité et son professionnalisme, des qualités fondamentales pour réaliser un « Objectif ». Site a terminé les travaux dans les délais prévus par la direction et à réussi à réaliser l’un des premiers parcs scientifiques et technologiques d’Europe selon des critères de modernité absolue, de flexibilité et d’efficacité.