Équipement technologique de la dorsale de Gênes

SITE est la figure de proue d’autres travaux pour RFI. Ce « projet stratégique pour la Ligurie et pour tout le pays » consiste à renforcer et adapter la dorsale ferroviaire de Gênes sur le plan technologique.
Le projet
Une série de travaux d’infrastructure et technologiques auront pour but de désengorger le trafic urbain et régional court et long, ainsi que le trafic des marchandises. Les voyageurs pourront apprécier le renforcement et la réorganisation de l’offre de services sur la ligne qui longe la côte et le Val Polcevera, alors que pour le transport des marchandises, il s’agira d'une intervention essentielle pour faire de Gênes, et notamment à l’approche du port, l’un des deux points forts du couloir européen 24, le « Pont des deux mers », qui reliera le chef-lieu de la Ligurie au port de Rotterdam.
En ce qui concerne les travaux de sécurité et de signalisation, SITE assurera la deuxième intervention technologique la plus importante, juste après Ansaldo STS. Un rôle particulièrement délicat puisqu’il a un impact sur le fonctionnement de toute la dorsale. Les travaux prévoiront l’adaptation de 6 ACEI, avec des milliers de relais dans chaque installation, aux nouvelles conditions de fonctionnement, ainsi que la réalisation d'un nouvel ACEI et la liaison entre ces installations et les nouveaux systèmes d’Ansaldo.

Client : Rete Ferroviaria Italiana (RFI), société anonyme détenue à 100 % par Ferrovie dello Stato Italiane, gestionnaire des infrastructures ferroviaires nationales.

Problème : Il était nécessaire d’intervenir pour régulariser le trafic passagers et adapter la dorsale de Gênes en prévision de la liaison avec Rotterdam, dans le cadre du projet du couloir européen « Gênes – Rotterdam ».

Le projet SITE est la figure de proue d’autres travaux pour RFI. Ce « projet stratégique pour la Ligurie et pour tout le pays » consiste à renforcer et adapter la dorsale ferroviaire de Gênes sur le plan technologique.
Une série de travaux d’infrastructure et technologiques auront pour but de désengorger le trafic urbain et régional court et long, ainsi que le trafic des marchandises. Les voyageurs pourront apprécier le renforcement et la réorganisation de l’offre de services sur la ligne qui longe la côte et le Val Polcevera, alors que pour le transport des marchandises, il s’agira d’une intervention essentielle pour faire de Gênes, et notamment à l’approche du port, l’un des deux points forts du couloir européen 24, le « Pont des deux mers », qui reliera le chef-lieu de la Ligurie au port de Rotterdam.
En ce qui concerne les travaux de sécurité et de signalisation, SITE assurera la deuxième intervention technologique la plus importante, juste après Ansaldo STS. Un rôle particulièrement délicat puisqu’il a un impact sur le fonctionnement de toute la dorsale. Les travaux prévoiront l’adaptation de 6 ACEI, avec des milliers de relais dans chaque installation, aux nouvelles conditions de fonctionnement, ainsi que la réalisation d’un nouvel ACEI et la liaison entre ces installations et les nouveaux systèmes d’Ansaldo.

Les avantages : Ce renforcement technologique sera très bénéfique grâce au désengorgement du trafic régional et de banlieue du fait qu’il sera séparé du trafic de moyenne/longue distance et de transport de marchandises. La mise en œuvre de technologies innovantes assurera une plus grande régularité du trafic, un meilleur entretien et une réduction des coûts d’exploitation des infrastructures.